Partage

Sentinelles971

Le blog d'information des Médecins Généralistes de Guadeloupe

Problèmes d’approvisionnement en imprimés sécu.

Chers confrères de Guadeloupe…
Faites remonter
à l’adresse info@sentinelles971.com,
vos problèmes d’approvisionnement en imprimés et CERFA de la sécurité sociale (feuilles de soins, arrêts de travail…)
Je pourrai
1) les « faire valoir » lors des commissions paritaires avec la CGSS Guadeloupe
2) vous répondre et vous donner le numéro de mon « contact » qui m’autorise à le communiquer à qui en a besoin…

PS: Adresse à utiliser pour tout ce que vous avez besoin de faire remonter au niveau syndical…

VIH… le chemin parcouru.

Pour ceux qui ont raté les séances à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le VIH (le 1er décembre), je vous encourage à voir ce film sur le combat de l’association Act Up – Paris dans les années 90, ou à aller voir sur wikipedia/Act Up-Paris la liste des actions pour vous rappelez aussi le chemin parcouru…
120 battementsEn 84, j’avais 10 ans quand on a commencé à parler du SIDA (découvert en 83).
Quand 10 ans après, j’ai fait mon 1er stage d’externe (en pneumologie), on ne faisait pas grand chose pour ces patients atteints de tuberculose, kaposi, et autres complications… comme dans le film…
En 2000, comme interne je me souviens d’être aller au milieu de la nuit constaté un décès dans une unité palliative du KB…
Il y à 15 ans, quand je me suis installée, on donnait des traitements aux femmes enceintes (pour éviter la transmission) et en fonction du taux de CD4.
Les choses changent…

Aujourd’hui l’objectif est de TRAITER TOUS LES SUJETS INFECTES, car on sait qu’avec une charge virale indétectable (ce qu’on obtient dans plus de 90% des cas avec une bonne observance) on évite les nouvelles transmissions.
Les messages du préservatif est toujours d’actualité, mais encore plus celui du DEPISTAGE systématique et régulier.

Données épidémio en 2016 sur l’épidemie VIH.

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre 2017, la Cire Antilles et ses partenaires régionaux en charge de la surveillance du VIH/IST: les Observatoires régionaux de santé (ORS) et les Comités de coordination de la lutte contre les IST et l’infection par le VIH (CoreVIH) partagent  les données de l’épidémie à VIH en 2016 dans le monde et en France  et aux Antilles dans le Point épidémio VIH sida aux Antilles, 1er decembre 2017.
On retiendra notamment:
HIV 3 2016 VIH 2

 

VIHClic

vihclicVIHClic, un outil d’aide à la prise en charge du VIH conçu pour les médecins généralistes, et soutenu par le Département de Médecine Générale de Paris 7 et l’InterCOREVIH d’Ile de France.

Mon avis : parfois un peu trop « généraliste », avec beaucoup de chapitres (on s’y perd un peu)… partie la plus intéressante à mon sens  pour les médecins non spécialisés et/ou les patients dans les chapitres: « antirétroviraux/gestion » et « interactions médicamenteuses ».

Voyageurs.

Quelques liens utiles à la préparation du voyage:
- « la Bible » du médecin du voyageur: le BEH spécial voyageurs 2017, avec notamment le tableau situation du paludisme et indication de la chimioprophylaxie en fonction du territoire et celui des vaccins du voyageur.
- les recommandations par pays du CHU de Toulouse
- la page d’accueil du site Santé-Voyages.com avec des espaces voyageurs, médecins et entreprises, des fiches par pays et même une boutique :-)
- le site Safetravel
- le site mes vaccins.net

- le site du ministères des affaires étrangères avec des informations « dernières minutes » sécuritaire et sanitaire, des infos pratiques, des conseils par pays, un accès au dispositif Ariane (comme le fil :-)…
- les recommandations adaptées aux femmes enceintes ou allaitantes sur le site du CRAT (Centre de Référence sur les Agents Tératogènes).

EN GUADELOUPE:
• L’Institut Pasteur dispense du lundi au vendredi, de 8h à 14h, des consultations conseil aux voyageurs ainsi que les ordonnances de prophylaxie contre le paludisme, et les vaccinations du voyageur, aux tarifs suivants  (CB ou espèces): fièvre jaune: 45 euros, hépatite A: 52 euros, fièvre typhoïde: 42 euros, leptospirose: 55 euros, rage: 53 euros, méningocoque: 52 euros, DTP-HépatiteB-ROR: gratuits.
• Centre Médical de l’Aéroport (CMA): 0590 83 61 24, 7 jours/7, de 9 à 23h, propose également des consultations voyageurs, et les vaccinations (fièvre jaune au tarif de 80 euros, et réalisation des éventuels autres vaccins après prescription et achat à la pharmacie). 

01-11-17 : Revalorisations et nouvelles cotations.

A partir du 1er novembre 2017, les tarifs de certaines consultations ont changé (décrets publiés au Journal officiel du 12/09/2017) :
REVALORISATIONS:
 • Visite longue réalisée au domicile du patient atteint de maladie neuro-dégénérative : VL passe à 72€ , et donc VL + MD  = 82€ (+IK si nécessaire), trois fois par an
• Consultation nourrissons 8ème jour, 9ème et 24ème mois avec remplissage du carnet de santé et du certificat : COE =  55.2 euros

NOUVELLES COTATIONS:
• Consultation suivie de l’obésité de l’enfant de 3 à 12 ans : CSO = 55.2€ (2 fois par an)
!!! code de transmission CCX (respect anonymat)
• Consultation initiale de contraception et de prévention des MST de 15 à 18 ans : CCP = 55.2€ (acte unique)
• Consultation information initiale cancer ou neuro dégénérative : GS ou G + MIS (30€) = 59.6€ (acte unique)
!!! code de transmission MTX (respect anonymat)
• Consultation information initiale VIH : GS ou G + PIV (30€) = 59.6€ (acte unique)
!!! code de transmission MTX (respect anonymat).