Partage

Sentinelles971

Le blog d'information des Médecins Généralistes de Guadeloupe

La médecine aux Antilles.

A l’occasion de la célébration des 30 ans de la Faculté Hyacinthe Bastaraud qui seront célébrés le 1 Décembre 2018, le Département de Médecine Générale est en charge d’organiser une exposition retraçant l’histoire de la médecine aux Antilles, et est donc à la recherche de:
–  témoignages qui seront recueillis par 2 étudiants dans le cadre de leur mémoire de spécialité
de DONS ou PRÊTS d’objets ou d’instruments médicaux témoins du passé, ou affiches insolites offerts par les laboratoires pharmaceutiques 

Contact: Pr J.HELENE-PELAGE du Département de Médecine Générale, jeannie.pelage@wanadoo.fr, Tel :0590 84 44 40

Urgent: recherche médecin généraliste à la Désirade

Situation préoccupante à la Désirade suite au déces récent de la pharmacienne et à l’absence du médecin qui était aussi le correspondant SAMU sur place.
On recherche donc urgemment un généraliste pour un remplacement, et/ou une installation.
Pour plus de renseignements  sur les modalités de fonctionnement de cette mission, prendre contact avec  le Dr PORTECOP Patrick (chef de Service du SAMU du CHU de Guadeloupe) via le standard 05 90 89 10 10.

Etude comparative sur 21 antidépresseurs.

Eurekasante.vidal.fr, met en ligne un décriptage en français de la méta-analyse comparative de 21 antidépresseurs parue dans le Lancet Cipriani A et al. Comparative efficacy and acceptability of 21 antidepressant drugs for the acute treatment of adults with major depressive disorder: a systematic review and network meta-analysis. Lancet. 2018 Apr 7;391(10128):1357-136

On retiendra que 5 antidépresseurs se détachent tant en efficacité (taux de rémission) qu’en tolérance (taux d’abandon faible) : escitalopram, mirtazapine, paroxétine, agomélatine et sertraline.

Cotation: majorations MUT et MRT.

Vous pouvez appliquer les majorations suivantes à la consultation (G ou GS) ou à la visite (VG):
Majoration Urgence médecin Traitant (MUT = 5€) quand vous obtenez un RDV dans les 48h auprès d’un spécialiste pour un patient dont vous êtes le médecin traitant.
Le médecin correspondant (tous secteurs si tarif opposable), pourra lui côter une Majoration Correspondant Urgence (MCU = 15€).

– Majoration Régulation médecin Traitant (MRT = 15€), si à la demande du centre 15, vous recevez en urgence un patient pendant les horaires de consultations.

Certificats médicaux.

L’un des sites les plus complets qui fait référence est CertifMed.fr avec notamment les catégories école, handicap (et notamment aménagement pour un examen), psychiatrie

Concernant les activités sportives, rappelons que la loi de santé de 2016 prévoit la présentation d’un certificat de moins d’un an pour la première délivrance d’une licence sportive, ainsi que pour le renouvellement tous les 3 ans (sauf sports à risque), et dans l’intervalle un questionnaire de santé annuel (à condition de répondre « non » partout).
Les conditions et restrictions sont détaillées sport par sport.
En complément l’article de vidal.fr pour les 8 disciplines sportives nécessitant un examen plus complet : alpinisme, plongée sous marine et spédéologie, rugby, sports de combat, tir, sport avec utilisation de véhicule terrestre à moteur ou aéronefs.

Concernant les « Questionnaires de santé, certificats et assurances » (document avril 2015 de l’Ordre National), retenir que le médecin traitant peut/doit aider son patient à renseigner un questionnaire santé, mais pas le signer. Il doit éviter pratiquement tous les certificats car on ne peut-être expert et médecin traitant pour le même patient, sauf dans le cadre des « risques de santé aggravés » (quand le patient a déclaré une pathologie à l’assureur).
A lire aussi la partie certificats post mortem aux ayants droits (page 3), et la procédure pour annulations de voyages (page 7).

Remboursement des substituts nicotiniques.

Dans le cadre du Plan priorité prévention  la mesure vise à faciliter l’accès aux traitements de substitution nicotiniques avec un prix de vente fixe sur tout le territoire, et un remboursement à 65% pour les produits suivants:
– les gommes à mâcher sans sucre NICOTINE EG 2 et 4 mg SANS SUCRE goût fruit ou goût menthe (boîte de 108 à 14.14 euros)

– les patchs NICORETTESKIN 10 mg, 15 mg, et 25 mg/16 heures (boîte de 28 à 28.55 euros).

L’article vidal.fr fait le point sur le dispositif remboursement des substituts nicotiniques

Réseau Respir’Alizés (asthme).

Suite à l’autorisation accordée par l’ARS, le réseau Respir’Alizés  propose le programme « Maîtriser son asthme, un nouveau souffle« , décliné en plusieurs ateliers.
à signer et tamponner par le médecin et renvoyer au GIP-RASPEG
– par fax : 0590 47 17 04
– par mail : pta@gip-raspeg.fr
– par la poste : GIP-RASPEG , Imm. le Squale – Houelbourg Sud II – Jarry, 97122 BAIE-MAHAULT
A la sortie du programme, un compte-rendu éducatif vous sera transmis.
Pour tout renseignement: Mme Sandrine JAHSI, Infirmière Coordinatrice d’Appui, Tél. : 05.90.47.17.00

PEC des troubles neurocognitifs.

« Troubles neurocognitifs », le nouveau terme pour « démences », et un article eurekasante.vidal.fr sur Alzheimer et maladies apparentées avec tous les liens vers les reco HAS, le guide de mai 2018 Patients présentant un trouble neurocognitif associé à la maladie d’Alzheimer ou à une maladie apparentée, et les 18 fiches HAS téléchargeables sur le site de la HAS.

  1. Troubles cognitifs et troubles neurocognitifs
  2. Maladies « apparentées » mais différentes
  3. MA2 avant 65 ans « adulte jeune » (MA2 = maladie d’Alzheimer et maladies apparentées)
  4. Démarche diagnostique d’un trouble cognitif en médecine générale
  5. Tests de repérage d’un trouble cognitif en médecine générale
  6. Situations diagnostiques complexes
  7. Le droit de savoir, le droit de décider
  8. Optimiser les consultations mémoire
  9. Étiologie d’un trouble cognitif, les consultations mémoire
  10. Accéder à la recherche et l’innovation
  11. Comprendre le handicap des MA2
  12. Préserver une autonomie fonctionnelle, prise en charge non médicamenteuse
  13. Prévenir les troubles cognitifs et psychocomportementaux, prise en charge non médicamenteuse
  14. Communiquer malgré les troubles de la mémoire ou du langage
  15. Vivre le quotidien, le point de vue de l’aidant
  16. Mesures de protection juridique
  17. Situations de rupture, rôle des acteurs de proximité
  18. Les soins au stade ultime de la maladie
  19. Soins et qualité de vie des MA2

On notera que ces recommandation de prise en charge n’incluent plus les médicaments dits « anti-Alzheimer » (lire l’article Prescrire: Médicaments de la maladie d’Alzheimer : enfin non remboursables en France ! ) dont le service médical rendu (SMR) était noté insuffisant depuis 2016, en raison de leur efficacité non démontrée et d’effets indésirables parfois graves.