Partage

Sentinelles971

Le blog d'information des Médecins Généralistes de Guadeloupe

COVID et MSU

CommuniqueCNGE

Si les moyens de protection, masques, produits d’hygiène s’avèrent manquants et/ou en quantité insuffisante pour assurer la protection des étudiants, nous invitons les maîtres de stage à ne pas les accueillir à partir du moment où la sécurité ne peut être garantie. Dans ce cas, ils doivent le notifier aux étudiants et avertir par courriel sans délai les responsables des stages en médecine générale de la faculté

Réseau MG ambulatoires investigateurs, étude SAGA.

Développer la recherche en médecine générale est indispensable. Nous devons produire les données nécessaires à l’amélioration de la qualité des soins. Nous devons changer le regard porté sur notre discipline. Pour y parvenir, il faut coordonner nos efforts et réunir toutes les ressources disponibles.
À cet effet, le Département Universitaire de Médecine Générale (DUMG) de la Faculté Hyacinthe Bastaraud pilote la création d’une unité de recherche ambulatoire en soins primaires aux Antilles-Guyane. En corollaire, nous souhaitons constituer un réseau de médecins généralistes investigateurs, en Guadeloupe, Guyane et Martinique.

Si vous acceptez d’être membre de ce réseau, vous pourrez :
– être sollicités pour animer les recherches ambulatoires soutenues par le DUMG. Votre rôle consistera à assurer le bon déroulement des études auxquelles vous aurez choisi de participer, en recrutant et suivant des participants
intégrer l’unité de recherche ambulatoire en soins primaires des Antilles et de la Guyane et bénéficier de son soutien méthodologique ;
mettre en œuvre vos idées de recherche, en les soumettant à l’unité de recherche ambulatoire.

Pour inaugurer la création de ce réseau, nous vous proposons de contribuer à l’étude SAGA (toujours en cours d’inclusion), dont l’objectif est d’évaluer pour la première fois l’intérêt des statines en prévention primaire chez les personnes âgées (>75 ans ) en ambulatoire. Pour chaque patient inclus et suivi, une rémunération de 300€ est prévue.

Si vous êtes intéressé par le réseau des médecins généralistes investigateurs Antilles-Guyane, et /ou par l’étude SAGA,
écrivez à philippe.carrere@univ-ag.fr qui vous recontactera.

e-RESPECT, la Revue des Etudiants en Soins Primaires…

eres

La Revue des Etudiants en Soins Primaires et Chercheurs Toulousains… première revue scientifique médicale francophone faite par et pour les étudiants autour de la thématique des Soins Primaires.

Avec au sommaire de chaque numéro, des actualités médicales, professionnelles, universitaires, des cas cliniques…
Les numéros sont téléchargeables à partir des archives du site, ou en suivant les liens ci-dessous:
Numéro 1 (mars 2012)
Numéro 2 (novembre 2012)
Numéro 3 (mars 2013)
Numéro 4 (juin 2013)
– Numéro 5 (octobre 2013)
– Numéro 6 (mars 2014)
Numéro 7 (juin 2014)
Numéro 8 (octobre 2014)


 

Etre Maître de Stage Universitaire (MSU).

Après notre article sur comment « Devenir Maître de Stage Universitaire » (critères, procédure…), celui-ci est une présentation des MSU du Département de Médecine Générale des Antilles-Guyane.
En effet l’UAG accueille chaque année environ 370 étudiants en  3ème cycle de Médecine (effectif de la rentrée de novembre 2012), répartis sur 3 sites (Guadeloupe, Martinique et Guyane), dont 183 en Médecine Générale, et 68 en moyenne/an en stage ambulatoire (33 en novembre 2012 et 35 en mai 2013). 

Rappelons qu’il existe 3 types de stage
1) pour les externes du 2ème cycle : 6 semaines à temps plein, pour leur faire découvrir la séméiologie, et la médecine générale.
2) stage ambulatoire obligatoire de  niveau 1 du 3ème cycle :  6 mois, divisé en 3 (2 médecins généralistes de ville (binômes) et 1  médecin en PMI ou médecine scolaire), le but est la mise en autonomisation progressive de l’interne.
3) stage ambulatoire facultatif en soins primaires en autonomie supervisée = SASPAS : 6 mois entre 3 médecins (trinômes).

Depuis 1995, les MSU accueillent ces étudiants en 3ème cycle de Médecine Générale dans le cadre de leur stage obligatoire chez le praticien, ou du stage facultatif SASPAS.
A la rentrée prochaine les MSU accueilleront également des externes.
La rémunération est de 600€/mois (soit 1200€/étudiant/semestre).

Les MSU sont au nombre de:
– 65  en ville: 24 en Guadeloupe31 en Martinique et 10 en Guyane
– 19 en PMI: 7 en Guadeloupe, 2 en Martinique et 10 en Guyane
– 12 en santé scolaire: 7 en Guadeloupe et 5 en Martinique.

En Guadeloupe, les MSU sont réunis sous la forme d’une association loi 1901, dont le président est le Dr SAMYDE, et qui organise chaque année au moins une formation destinée spécifiquement aux MSU, exemples:
– en 2010: week-end de formation sur la thyroide, et l’insuffisance rénale
– en 2011: formation CNGE, sur le stage de niveau 1 des internes
– en 2012 : formations CNGE sur 2 jours sur la direction de thèse puis sur le stage de niveau 2 des internes.
– en 2013:  formation Process Com en mars, et formation CNGE au stage des externes en avril

Article écrit avec la collaboration du Dr Jeannie HELENE-PELAGE (MSU, Professeur Associé, et coordinatrice du DES de Médecine Générale à l’UAG) et Mme Venise OPET de l’UAG.

Devenir Maître de Stage Universitaire (MSU).

Le recrutement des Maîtres de Stage des Universités (MSU) s’appuie sur des CRITERES DE QUALIFICATION définis dans la charte des MSU:
– Exercer une activité professionnelle principale en soins primaires, et être spécialiste en Médecine Générale
Expérience libérale d’au moins 3 ans pour le stage du 3ème cycle, et au moins un an pour le stage de 2ème cycle.
– Se former à la pédagogie en suivant le cursus de maîtrise de stage, dans le cadre de la formation médicale continue validée par le Collège local des généralistes enseignants et le DMG:
S1 Initiation à la maîtrise de stage
S2 Encadrement des externes en MG
S3 Supervision directe en maîtrise de stage
S4 Supervision indirecte en maîtrise de stage
S5 Formation à l’accueil d’interne en SASPAS 
– Accepter une auto-évaluation et une hétéro-évaluation régulières
– Offrir un environnement favorable à la formation: avec une patientèle suffisante pour faire découvrir à l’étudiant les divers champs de la Médecine Générale, mais pas trop importante pour ne pas nuire à la disponibilité du médecin (entre 2500 et 7000 actes), et des locaux adaptés à l’enseignement (équipement, informatisation, accès internet, possibilités de recherches documentaires, etc).

En pratique: Les critères de recrutement de l’UAG sont moins strictes, et si vous souhaitez devenir MSU, vous pouvez faire acte de candidature et demander l’agrément, en joignant à la fiche de candidature une demande motivée sur une ordonnance avec numéro d’inscription à l’ordre, à envoyer au Coordonnateur du DMG (Pr Jeannie HELENE-PELAGE) et au Doyen de médecine de la Faculté de Médecine  (Pr BLANCHET). Cette demande d’agrément est soumise au Conseil de l’Ordre Départemental qui confirme l’absence d’obstacle à l’exercice de la médecine générale. Les MSU sont agréés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) lors de la commission annuelle d’agrément. Comme pour les stages hospitaliers, l’agrément est prononcé pour un an renouvelable une fois ou pour 5 ans.

Vous pourrez ensuite recevoir:
– des externes en 2ème cycle (a priori stage de 6 semaines à temps plein)
– des internes (3ème cycle) en stage ambulatoire de niveau 1 (obligatoire), pendant 2 mois par semestre, pour une mise en autonomisation progressive
– des internes en stage ambulatoire (niveau 2, facultatif) en soins primaires en autonomie supervisée (SASPAS), pour une durée de 6 mois (en bi ou tri-nome avec d’autres MSU)

A titre indicatif, pour l’accueil d’un stagiaire, la rémunération du MSU est de 600 euros par mois (versés par l’UAG).

Département de Médecine Générale de Guadeloupe.

Depuis 2004, la Médecine Générale est une Spécialité.
Le Diplôme des Etudes Spécialisées de Médecine Générale (DESMG), est préparé sous l’égide de l’Université des Antilles et de la Guyane (UAG).univ

La filière universitaire à été mise en place, avec des missions de recherche et d’enseignement, et l’attribution de postes universitaires:
Dr Jeannie HELENE-PELAGE, Professeur des Universités (PU) associée et Coordinatrice du DESMG
– Dr Franciane GANE-TROPLENT, Maitre de Conférence (MCU) associée.
– au poste de Chef de Clinique Universitaire (CCU) le Dr Wale KANGAMBEGA puis actuellement le Dr Philippe CARRERE.

Le DMG, a mis en place un site sur lequel vous pouvez  notamment trouver:
– l’annuaire de la Faculté de Médecine
– la liste des Maîtres de Stage Universitaires (MSU)
– la liste des DIU proposés par l’UAG (Guadeloupe, Martinique et Guyane) pour l’année universitaire 2012-2013
– l’index des thèses de Médecine soutenues dans le cadre de l’UAG depuis 1999 (à consulter à la bibliothèque, en attendant de pouvoir un jour les télécharger…)
– la liste des recommandations HAS
– des liens utiles notamment pour la recherche bibliographique…