Partage

Sentinelles971

Le blog d'information des Médecins Généralistes de Guadeloupe

Vous consultez actuellement : Annuaire

Numéro unique écoute et entraide

Petit rappel sur les facteurs de risque (ci-dessous)  et les recommandations HAS sur le repérage et la prise en charge du burn out Et bonne occasion de rappeler le numéro unique écoute et entraide: 0800 800 854, mis en place par l’Association d’aide professionnelle aux médecins et aux soignants et le Conseil National de l’Ordre.
Gratuit et anonyme pour écouter et accompagner les soignants 24h/24.

PS: existe aussi l’association Soins aux Professionnels en Santé qui a publié une brochure d’informations: SPS-Infos des aides prposées.

Transport à la Demande, pour les Personnes à Mobilité Réduite

Enfin toute l’information sur le Transport à la Demande (TAD), pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR): les conditions, la fréquence et les montants pris en charge, ainsi que le formulaire d’inscription et le modèle de certificat médical si besoin, et enfin la liste des entreprises de TAD.

 Bravo et merci au Dr DELSOL Loraine d’avoir récupéré l’info et de l’avoir partagé.

Déclaration d’effets indésirables.

Mise à jour de l’article de 2013…
Les médecins ont toujours l’obligation suivant le Décret n°95-278 du 13 mars 1995 relatif à la pharmacovigilance modifié, de signaler tout effet indésirable suspecté d’être dû à un médicament ou produit au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont ils dépendent.
Pour la Guadeloupe, il s’agit du CRPV de Bordeaux:
Centre de Pharmacovigilance, Hôpital Pellegrin, 33076 BORDEAUX CEDEX
Téléphone : 05 56 98 16 07   Fax : 05 57 57 46 60
Mail: pharmacovigilance@pharmaco.u-bordeaux2.fr

La fiche de pharmaco-vigilance (Cerfa N°10011*02) est toujours valable, à imprimer puis transmettre par courrier postal ou électronique, de préférence après contact téléphonique préalable, mais surtout beaucoup plus simple maintenant vous pouvez remplir directement sur le Portail de signalement des événements sanitaires indésirables et cela que vous soyez professionnel de santé ou patient, et cela regroupe les situations suivantes:
decl

Une déclaration doit toujours comporter au minimum les informations suivantes :
Une source identifiable (le notificateur, et ses coordonnées)
Un patient identifiable (sexe, âge, poids, taille, département de résidence, antécédents, profession…)
– les médicaments pris , et le produit suspecté (dénomination, numéro de lot -indispensable pour la traçabilité du médicament dérivé du sang- posologie, voie d’administration, date de début et de fin de traitement, indication…)
– La nature de l’effet indésirable (description, date d’apparition, évolution…)

Le COREVIH971.

 

corevih

Les COREVIH, ou comités de coordination de la lutte contre le VIH, sont des organisations territoriales qui réunissent tous les acteurs de la lutte contre le VIH d’une région. Ils ont été crées par décret ministériel du 15 novembre 2005.
Le COREVIH971 (Guadeloupe-St Martin-St Barth), a été mis en place le 23 janvier 2008.

Le COREVIH971 est constitué de 30 membres et leurs suppléants nommés par le Préfet pour 4 ans. Ceux-ci élisent un Président, un vice-président et un bureau.
Ces membres nommés appartiennent à  4 collèges : représentants d’institutions médicales ou médico-sociales, représentants de personnels médicaux ou para-médicaux, représentants d’associations d’usagers ou d’accompagnement de ceux-ci  et  personnes qualifiées.

Le COREVIH a 3 missions  principales :
– Coordonner l’ensemble des acteurs de lutte contre le VIH
– Améliorer la qualité de la prise en charge des patients porteurs du VIH
– Améliorer le suivi épidémiologique

Le COREVIH971 communique notamment via le facebook COREVIH971, la newsletter COREVIH (à la quelle vous pouvez vous inscrire) et le site internet COREVIH971 sur lesquels les informations sur l’infection à VIH sont mises à jour régulièrement, et notamment les adresses et horaires d’ouverture des centres de dépistage qui s’appellent maintenant les CeGIDD (Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic du VIH, des IST et des Hépatites), et sinon tous les lieux de dépistage possibles:
corevih