Partage

Sentinelles971

Le blog d'information des Médecins Généralistes de Guadeloupe

Vous consultez actuellement : Formation Continue

19/07/18: Présentation du TEP-SCAN.

Le Centre d’Imagerie Moléculaire de la Guadeloupe (CIMGUA), l’ARS, le service de médecine nucléaire du C.H.U. de Pointe-à-Pitre/Abymes, et l’URPS médecins libéraux  invitent les médecins de Guadeloupe le Jeudi 19 juillet 2018 à 18h30 à l’Espace Régional du Raizet, à une présentation sur « L’examen TEP/SCAN et ses différentes indications en matière de diagnostic », et des activités du CIMGUA ainsi que du parcours du patient, de sa prise en charge à la réalisation de l’examen TEP.

Dépistage des troubles des apprentissages.

Le dépistage des troubles des apprentissages… un sujet qui concerne tous les médecins (et paramédicaux) qui ont des enfants comme patients… mais combien d’entre nous sommes formés pour, ou avons les outils?

Le Réseau Grandir et l’URPS (Dr DULORME) ont organisés en juin 2018 une formation sur 3 jours des plus intéressantes avec la présentation par le Dr Catherine BILLARD. d’un outil validé: la Batterie Modulable de Tests (BMT), version « papier » (BMT-a) et surtout à venir la version numérique (BMT-i).
Pour ma part j’y allais un peu en « touriste » pour ma « culture générale et médicale » parfaitement consciente de ne pas du tout être compétente…et donc j’en suis repartie avec plein de nouvelles connaissances théoriques sur le langage et les apprentissages, et pratiques (tests) simples à mettre en place pour dépister.
J’espère mettre bientôt en ligne un article « médecine scolaire » avec des contacts, et un article « parcours de soins pour les enfants en difficultés » avec les intervenants, leurs contacts et leur attributions.
En attendant… je partage avec vous quelques repères et pistes simples (faciles et rapides donc utilisables au cabinet) pour DEPISTER les troubles de langage et des apprentissages (lecture et calcul) de nos petits (et plus grands) patients, avant d’orienter vers les médecins scolaires, le Réseau Grandir, les orthophonistes, le CAMPS… pour le diagnostic et la prise en charge.

*EN MATERNELLES: tester le langage oral et la compréhension.
L’enfant doit connaitre l’alphabet et les chiffres et pouvoir:
– identifier les syllables
(phonologie) (ex: 3 dans a/bri/cot), être  capable de répéter des syllabes et mots qui n’excitent pas (ex: mu muna poni…).
nommer une image (évocation lexicale), et reconnaitre une image (compréhension lexicale) (ex: Ou est le chien? au milieu d’autres images)
faire des phrases (expression syntaxique) , les répéter et les compléter (ex: un cheval/des…    il va a l’école/ils …)
comprendre des consignes (compréhension syntaxique)  (ex: designer un grand carre rouge au milieu de plusieurs formes de couleurs et tailles différentes, au-dessus/au-dessous de la chaise…)
compter jusqu’à 10 sans erreur (chaine verbale des chiffres) et avoir acquis le code numérique: analogique (la quantité), verbal (nom), et arabe (écriture)  (ex: IIIII, cinq, 5), ce qui lui permet d’appendre à ajouter et soustraire

*EN FIN DE CP: tester le langage écrit et le calcul
– en lecture; déchiffrer les lettres et les syllables ex: ba/na/ne
– en dictée; écrire les lettres et syllables, son prénom, une phrase comme par ex « il joue aux billes dans la cour »
– en calcul; compter parfaitement jusqu’à 100, savoir lire des nombres comme par ex 17-35-43-71

*EN CE2
– à partir d’un texte de 15-20 lignes: vérifier l’acquisition de la lecture, et la compréhension du texte
dictée (phrase construite + nombres)
lecture de nombres (ex: 375, 1600, 3270, 52210)
calcul mental qui explore de 1 en 1, puis 2, 3, 5 (ex: 5+1, 4+2, 6+3, 10+5, 5-1, 4-2, 6-3, 10-5…)

*EN CM2-6ème- 5ème
lecture et compréhension d’un texte de 30 lignes
dictée (3-4 phrases construites + nombres)
lecture de nombres (ex: 204000, 101010, 520050, 908002
calcul mental additions/soustractions, et multiplications/divisions notamment tables de 5, 6, 7 et 9.

YouTube: La médecine en Guyane

Trois internes en médecine générale, Alice Fournet, Florence Schreiber et Julian Hurpez, ont réalisé dans le cadre de la validation de leur diplôme de médecin généraliste un mémoire sous forme de vidéo, en créant La chaine YouTube « La médecine en Guyane » .
.

Projet Université des Antilles, ARS Guyane et Canopée des sciences, avec la collaboration de l’hôpital de Cayenne et de l’Institut Pasteur de la Guyane.
déjà deux épisodes de la série « Le caducée tropical » (qui on contiendra 6) : la dengue et la toxopasmose amazonienne.
Un outil pour informer et sensibiliser de manière attractive et moderne la population Guyanaise et les professionnels de la santé aux spécificités médicales locales.
Aussi sur Facebook :la page  La médecine en Guyane

Société Scientifique de Médecine Générale belge.

ssmgA découvrir; le site de la Société Scientifique de Médecine Générale belge (SSMG), avec notamment accès à:
– des recommandations de bonne pratique
– un répertoire commenté des médicaments du CBIP (Centre Belge d’Information Pharmaco-thérapeutique) avec un moteur de recherche par nom commercial ou par principe actif.
– des fiches info patient sur 1 page très bien faites, sur des thèmes allant par exemple de la bronchiolite, à la varicelle, en passant par la phlébite
–  un accès gratuit aux numéros de plus de 3 mois de la revue de la médecine générale, avec un index alphabétique par thème
– un outil de prévention assez bien fait notamment pour alcool, tabac ou cardio-vasculaire

DU et DIU proposés par l’UAG en 2017-18.

univL’Université des Antilles et de la Guyane (UAG) propose dans le cadre de la formation continue, en plus de la Capacité de Médecine tropicale, de nombreux Diplômes Universitaires (DU) et Diplômes Inter-Universitaires (DIU) préparés pendant un an ou deux ans, en alternance sur les 3 sites (Guadeloupe, Martinique et Guyane).
fac0 fac3 fac2
Pour tout renseignement, contacter Mme ADELAIDE Chantal, à  la Faculté de Médecine de Guadeloupe: chantal.adelaide@univ-ag.fr

Anguillulose aux Antilles.

Peut être aviez vous participé au receuil de données pour la thèse du Dr Emmanuel LARSABAL, sur l’anguillulose aux Antilles… ce qui me permet de partager avec vous les résultats et les recommandations qui en découlent pour notre pratique.
angui 1angui 2Pour rappel l’ivermectine doit être prise à jeun (et le rester pendant les 2 heures qui suivent) et la posologie est fonction du poids du patient.