Partage

Sentinelles971

Le blog d'information des Médecins Généralistes de Guadeloupe

Vous consultez actuellement : Formation Continue

Société Scientifique de Médecine Générale belge.

ssmgA découvrir; le site de la Société Scientifique de Médecine Générale belge (SSMG), avec notamment accès à:
– des recommandations de bonne pratique
– un répertoire commenté des médicaments du CBIP (Centre Belge d’Information Pharmaco-thérapeutique) avec un moteur de recherche par nom commercial ou par principe actif.
– des fiches info patient sur 1 page très bien faites, sur des thèmes allant par exemple de la bronchiolite, à la varicelle, en passant par la phlébite
–  un accès gratuit aux numéros de plus de 3 mois de la revue de la médecine générale, avec un index alphabétique par thème
– un outil de prévention assez bien fait notamment pour alcool, tabac ou cardio-vasculaire

DU et DIU proposés par l’UAG en 2017-18.

univL’Université des Antilles et de la Guyane (UAG) propose dans le cadre de la formation continue, en plus de la Capacité de Médecine tropicale, de nombreux Diplômes Universitaires (DU) et Diplômes Inter-Universitaires (DIU) préparés pendant un an ou deux ans, en alternance sur les 3 sites (Guadeloupe, Martinique et Guyane).
fac0 fac3 fac2
Pour tout renseignement, contacter Mme ADELAIDE Chantal, à  la Faculté de Médecine de Guadeloupe: chantal.adelaide@univ-ag.fr

Anguillulose aux Antilles.

Peut être aviez vous participé au receuil de données pour la thèse du Dr Emmanuel LARSABAL, sur l’anguillulose aux Antilles… ce qui me permet de partager avec vous les résultats et les recommandations qui en découlent pour notre pratique.
angui 1angui 2Pour rappel l’ivermectine doit être prise à jeun (et le rester pendant les 2 heures qui suivent) et la posologie est fonction du poids du patient.

ElectroNeuroMyoGraphie (ENMG) et indications.

EMG

Petit rappel concernant l’électroneuromyographie (ENMG) et ses indications.
La théorie :L’électroneuromyographie (ENMG) est destinée à l’exploration fonctionnelle du système nerveux périphérique. Cet examen réunit sous un même terme l’enregistrement de l’activité électrique musculaire par électrode-aiguille, ou électromyographie, et l’étude de la conduction des influx nerveux, ou techniques de stimulodétection.

Dans la pratique clinique de routine, l’ENMG est destinée à :
1) Confirmer ou infirmer une hypothèse clinique d’atteinte du système nerveux périphérique
2) Préciser le site lésionnel : proximal et/ou distal focal/diffus
3) Quantifier et évaluer le pronostic fonctionnel d’une pathologie connue ou révélée par l’ENMG
4) Montrer ce qu’aucun autre examen ne peut montrer :
– Un ralentissement de la conduction nerveuse
– Un bloc de la conduction nerveuse
– Un bloc de la transmission neuromusculaire
– Un bloc musculaire
– Une perte axonale chronique ou des décharges myotoniques infracliniques
– Une réduction du nombre d’unités motrices
5) Répondre à des questions spécifiques : séquelle de radiothérapie ou récidive tumorale ? Myopathie cortisonique ou poussée de myosite ? La majoration des plaintes sensitives est-elle secondaire à la récupération ou à l’aggravation de la neuropathie ?
6) Permettre le suivi objectif/quantitatif d’une pathologie
7) L’EMG de surface participe également à la mise au point des mouvements anormaux (tremblements, myoclonies,…) et à l’étude de la posture, de la marche et de la gestuelle (cinésiologie)
8) Enfin, sur le plan thérapeutique, l’EMG constitue un guide très utile pour les injections de toxine botulique

Dans le domaine de l’expertise et du dommage corporel, les buts de l’ENMG sont légèrement différents. Il s’agit :
1) d’objectiver une séquelle nerveuse ;
2) de la quantifier ;
3) de la comparer à un état antérieur éventuel ;
4) si possible, d’imputer cette atteinte nerveuse périphérique à un traumatisme.

En pratique au quotidien, les indications les plus fréquentes sont :
Pour le membre supérieur :
– Atteinte du nerf médian au niveau du canal carpien
– Atteinte du nerf cubital au niveau du coude avec ou sans bloc de conduction
– Atteinte du nerf radial au niveau de la gouttière humérale
– Exploration d’un TOS (défilé costo-scalénique) neurologique
– Exploration d’une névralgie cervicobrachiale
– Exploration d’un canal cervical étroit

Pour le membre inférieur :
– Atteinte du nerf sciatique poplité externe au niveau de la tête du péroné
– Exploration d’une atteinte radiculaire (cruralgie, sciatalgie)
– Exploration d’un canal lombaire étroit

Pour les 4 membres :
– Exploration d’une polyneuropathie, polynévrite
– Exploration d’un rétrécissement canalaire
– Exploration d’une atteinte myogène

BRUNELArticle rédigé par le Dr Muriel BURNEL, spécialiste en Médecine Physique et Réadaptation, nouvellement installée en libéral à Jarry (Baie-Mahault), aprés avoir exercé à la clinique de Choisy (Gosier).
RDV au 0690 75 32 21 pour les ENMG, et les consultations de pathologies articulaires, musculaires et myotendineuses d’étiologie dégénérative, traumatique et sportive (diagnostique, suivi de rééducation, adaptation de la thérapeutique, geste infiltratif, …)